Quelques trucs que les motards doivent savoir


Savoir conduire une moto c’est cool. Mais, savoir maintenir sa moto en bonne forme est mieux. En réalité un vrai motard c’est quelqu’un à une véritable passion pour la moto et qui connaît, au moins, quelques bases en mécanique. Voici donc quelques exemples de tâches que vous pourrez effectuer vous-même, sans l’aide de votre mécanicien.

Enlever et remplacer les pneus

Pour les néophytes, le remplacement du pneu peut être un véritable calvaire. Pourtant, c’est un travail qui n’est pas du tout compliqué lorsque vous connaissez toutes les étapes à suivre. En premier lieu, vous devez dégonfler le pneu. Pour ce faire, il suffit d’utiliser un démonte-obus universel. Vous devez ensuite décoller le pneu à l’aide de deux serre-joints, en les installant sur le flanc du pneu. Serrez bien fort jusqu’à ce que le premier côté de la jante se décolle. Afin de faciliter l’opération, il est possible d’appliquer du lubrifiant sur les rebords du pneu. Puis, vous devez démonter le pneu en le séparant de la jante. IL est recommandé d’utiliser des protèges-jantes au risque d’endommager la jante. Montez le nouveau pneu. Munissez-vous d’un démonte-pneu pour faciliter l’introduction du pneu dans la jante. Chaque côté du nouveau pneu doit être monté un à un. Lorsque vous avez fini le montage, il ne vous reste plus qu’à regonfler le pneu et procéder à son rééquilibrage.

Changer les plaquettes de frein de moto

Le changement des plaquettes de frein nécessite quelques matériaux de travail. Avant de commencer l’opération donc, il est important que vous disposiez d’un dégrippant, d’une pince circlip coude extérieur, d’un tournevis (dans le cas où des vis tiennent l’axe), une clé BTR, d’un dégrippant et de chiffons. Premièrement, vous devez préparer votre lieu de travail. Il est conseillé d’avoir assez d’espace pour travailler. Deuxièmement, retirer les goupilles et les vis qui fixent les deux plaquettes de frein. Enlevez par la suite la protection métallique latérale. Troisièmement, retirez l’étrier de frein et l’axe principal. Retirez ensuite les anciennes plaquettes de frein. Quatrièmement, nettoyez les pistons. Veillez à ce que le travail soit très bien fait. Utilisez un chiffon pour vous assurer que les pistons soient les seules pièces que vous touchez. Cinquièmement, repousserez les quatre pistons afin d’insérer les nouvelles plaquettes. Sixièmement, remettez tout en place (l’axe principal, les vis et les goupilles, l’étrier et le couvercle métallique.). Septièmement, faites en sorte que le levier de frein retrouve sa rigidité en l’actionnant plusieurs fois. Ceci-fait, votre monture est fin prête pour une balade.

Installer le GPS moto

Pour commencer, sachez que les supports des GPS moto diffèrent d’une marque à une autre. Il serait alors assez difficile de donner des conseils par rapport à la fixation de l’équipement si ce n’est que lire attentivement la notice explicative. Dans la généralité des cas, l’opération est assez simple puisque les supports doivent être compatibles avec les cadres des motos. Vous n’aurez donc pas du mal à installer votre GPS moto par vous-même. À titre d’information, le GPS moto peut fonctionner à l’aide d’une batterie. Parfois, vous pourrez même le brancher sur le port USB de votre moto lorsque vous aurez besoin de le recharger. Toutefois, faites très attention aux intempéries. Ce branchement ne supportera pas, par exemple, la pluie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *