CHAMPIONNAT F1
ECURIES F1
PILOTES F1
MANAGER F1
CIRCUITS F1

PARTENAIRES

Sebastien Buemi
Son Ecurie :
Toro Rosso
Sebastien Buemi
Pilote de l'ecurie
Toro Rosso
Son manager :
Franz Tost
 Franz Tost formule 1 ecurie Toro Rosso
Son directeur d'ecurie :
Georgio Ascanelli

Pilote(s) de son equipe :
Jaime Alguersuari  Jaime Alguersuari formule 1 ecurie Toro Rosso

sebastien-buemi

formule 1 ecurie sebastien-buemi
Date de naissance : 31/10/1988
Lieu de naissance : Aigle (Suisse)
Sa nationalité : suisse


Le site Web officiel de sebastien-buemi

Biographie de sebastien-buemi

S?bastien Buemi, n? le 31 octobre 1988 ? Aigle en Suisse, est un pilote automobile suisse. Il effectue en 2009 ses d?buts en Formule 1 au sein de la Scuderia Toro Rosso.
S?bastien Buemi d?bute la comp?tition en 1994 par le karting et d?croche au fil des ann?es plusieurs titres nationaux et internationaux.
Pr?sent? par la presse de son pays comme l'un des plus solides espoirs du sport automobile suisse, il ?volue n?anmoins dans l'ombre m?diatique de sa cousine Natacha Gachnang[1].
Il passe ? la monoplace en 2004, dans le championnat d'Allemagne de Formule BMW. Troisi?me du championnat pour sa premi?re saison dans la discipline, il grimpe au deuxi?me rang l'ann?e suivante, qui correspond ?galement ? son incorporation ? la fili?re Red Bull[2].
Avec le soutien financier de Red Bull, Buemi acc?de en 2006 au relev? championnat de Formule 3 Euro Series au sein de l'?curie M?cke Motorsport. Sa premi?re saison en F3 se solde par une lointaine 12e place au championnat. Au cours de l'hiver 2006-2007, il participe ?galement ? plusieurs manches du championnat A1 Grand Prix dans lequel il d?fend les couleurs de la Suisse.
Redoublant en F3 Euro Series, il s'affirme en 2007 comme l'un des pilotes les plus brillants du plateau mais s'incline au championnat ? l'issue d'un long duel face au pilote franco-suisse Romain Grosjean. En plus de son programme en F3, Buemi est ?galement plac? par Red Bull dans l'?curie ART Grand Prix en GP2 Series o? il remplace ? Monaco puis pour la deuxi?me moiti? de saison l'Allemand Michael Ammermuller, autre prot?g? de la marque de boisson autrichienne, mais bless? puis en disgr?ce au sein de l'?quipe fran?aise. Buemi brille ? Monaco pour sa toute premi?re apparition dans la discipline (qualifi? 4e, arriv? 7e) mais se montre plus discret lors des ?preuves suivantes.
Fin 2007, ses bons r?sultats en F3 lui valent d'effectuer ses premiers tours de roue en F1 au volant d'une monoplace du Red Bull Racing puis d'?tre dans la foul?e nomm? pilote essayeur de l'?curie. Parall?lement ? ses tests en F1, Buemi participe ? sa deuxi?me saison (la premi?re compl?te) en GP2 Series. Au sein de l'?curie Arden, il participe d'abord au championnat hivernal GP2 Asia Series qu'il termine deuxi?me avec une victoire, ? nouveau derri?re Romain Grosjean, puis au championnat principal, dans lequel il doit se contenter de la sixi?me place finale mais avec deux victoires lors des manches sprint (avec grille invers?e) de Magny-Cours et du Hungaroring.
S?bastien Buemi en 2008 ? Goodwood sur la Red Bull RBR1.Tenu en haute estime par la direction de Red Bull, il multiplie au cours de l'hiver 2008-2009 les s?ances d'essai au volant des monoplaces de la marque, les Red Bull-Renault ainsi que les Toro Rosso-Ferrari, ?curie dans laquelle il remplace Sebastian Vettel ? partir de la saison 2009.
Il marque ses premiers points lors de son premier Grand Prix en Australie, le 29 mars 2009 puis cr?e la sensation en Chine en parvenant ? se qualifier 10e avant de se classer 8e de la course sous une pluie battante. La suite de la saison est plus difficile, car la monoplace n'est pas performante. Une grosse ?volution technique sur la voiture en fin de saison lui permet de marquer de nouveau des points avec une 7e place ? Interlagos et une 8e ? Abu Dhabi. Il r?alise une belle performance sur le circuit de Suzuka avant d'abandonner. En fin de saison, alors qu'il convoite un volant chez Toyota, le retrait du constructeur japonais le conduit ? prolonger chez Toro Rosso.

En 2010, il inscrit des points ? quatre reprises dans la saison (Monaco, Canada, Europe et Japon), son meilleur r?sultat ?tant une huiti?me place au Grand Prix du Canada. Il se classe seizi?me du championnat du monde, comme la saison pr?c?dente, en ayant inscrit 8 points.

Source : Wikipedia : Lien