CHAMPIONNAT F1
ECURIES F1
PILOTES F1
MANAGER F1
CIRCUITS F1

PARTENAIRES

Kimi Raikkonen
Son Ecurie :
Scuderia Ferrari
Kimi Raikkonen
Pilote de l'ecurie
Scuderia Ferrari
Son manager :
Stefano Dominecali
 Stefano Dominecali  formule 1 ecurie Scuderia Ferrari
Son directeur d'ecurie :
Pat Fry

Pilote(s) de son equipe :
Fernando Alonso  Fernando Alonso formule 1 ecurie Scuderia Ferrari

Felipe Massa  Felipe Massa formule 1 ecurie Scuderia Ferrari

Luca Badoer  Luca Badoer formule 1 ecurie Scuderia Ferrari

Giancarlo Fisichella  Giancarlo Fisichella formule 1 ecurie Scuderia Ferrari

kimi-raikkonen

formule 1 ecurie kimi-raikkonen
Date de naissance : 17/10/1979
Lieu de naissance : Espoo
Sa nationalité : Finlandais


Le site Web officiel de kimi-raikkonen

Biographie de kimi-raikkonen

Kimi R?ikk?nen (n? le 17 octobre 1979 ? Espoo, Finlande - ) est un pilote automobile finlandais de Formule 1. Il habite dans sa ville natale ou ? Chigwell, pr?s de Londres en Grande-Bretagne. Il fait ses d?buts en Formule 1 en 2001 avec l'?curie suisse Sauber.

Vainqueur de neuf Grands Prix, Kimi R?ikk?nen, que les journalistes ont surnomm? Iceman, ? cause de son ?tonnante capacit? ? conserver son sang-froid en toutes circonstances, quitte ? la fin de la saison 2006 McLaren-Mercedes apr?s cinq saisons sans ?tre parvenu ? remporter le titre de champion du monde que son talent lui permettait d'esp?rer. Il dispute la saison 2007 chez Ferrari, o? il succ?de ? apr?s la retraite de celui-ci ? au septuple champion du monde allemand Michael Schumacher, aux c?t?s du Br?silien Felipe Massa.

Le 31 juillet 2004, ? l'?ge de 24 ans, il se marie en Finlande avec Jenni Dahlman, Miss Scandinavie 2000.

Encore enfant, Kimi R?ikk?nen d?couvre la comp?tition automobile par l'interm?diaire du karting, qu'il commence ? pratiquer d?s l'?ge de 8 ans. En 1999, il participe pour la premi?re fois ? des courses de monoplaces et se fait remarquer imm?diatement : il remporte les quatre courses auxquelles il participe en Formule Renault. En 2000, il remporte le championnat britannique en remportant sept courses sur les dix qui figuraient au calendrier.

Une telle performance attire l'attention des responsables des ?curies de Formule 1, et, apr?s des essais au cours desquels il ?tonne les ing?nieurs de l'?curie suisse Sauber, Peter Sauber l'engage pour la saison 2001. La FIA h?site ? accorder la super licence ? s?same indispensable pour pouvoir piloter en Formule 1 ? ? un si jeune pilote, qui parait totalement inexp?riment?, ayant seulement disput? dix-sept courses en monoplace. (13 victoires, 3 podiums et 1 abandons)

Apr?s avoir finalement obtenu sa super licence, d'abord ? titre provisoire, le pilote finlandais dispute la saison 2001 chez Sauber-Petronas, aux c?t?s de l'Allemand Nick Heidfeld, prot?g? de McLaren Mercedes, saison au cours de laquelle il terminera deux fois ? la 4e place. Une performance qui parut amplement suffisante ? McLaren-Mercedes pour l'engager ? au d?triment de son co?quipier ? qui la place semblait promise ? pour remplacer un autre Finlandais, Mika H?kkinen, parti ? la retraite.

En 2002, la McLaren MP4-17 n'est pas la voiture la plus fiable du plateau, mais cela n'emp?chera pas Kimi de prendre rapidement la mesure de son exp?riment? ?quipier David Coulthard ? qui dispute sa septi?me saison chez McLaren-Mercedes ? et de terminer 6e au classement final du championnat, avec 4 podiums et un record du tour ? la cl?.

Puis vint la saison 2003, qui fut jusqu'ici sa meilleure. Profitant du d?but de saison difficile de Ferrari, R?ikk?nen s'octroie sa premi?re victoire lors du GP de Malaisie et termine sept fois ? la seconde place. ? la fin d'une saison particuli?rement ind?cise, puisque le pilote colombien Juan Pablo Montoya (Williams-BMW) se m?la ?galement ? la lutte, Kimi contraignit Michael Schumacher ? attendre l'ultime ?preuve au Japon pour obtenir le titre.

La saison 2004 fut perturb?e par le manque de fiabilit? du moteur Mercedes dont les nombreuses casses transform?rent trop souvent en abandons des victoires ou des podiums promis. De ce fait, le d?but de saison fut catastrophique et le manque de comp?titivit? de la MP4-19 fut r?dhibitoire pour pr?tendre contester la supr?matie de Michael Schumacher et de sa Ferrari F2004. Gr?ce ? la McLaren MP4-19B arriv?e ? la mi-saison, Kimi a pu obtenir une nouvelle victoire en Belgique, apr?s une course ? rebondissements au cours de laquelle la voiture de s?curit? dut intervenir ? trois reprises, et o? il battit Schumacher. Il termine le championnat ? la 7e place, avec 45 points obtenant 1 p?le position, 1 victoire, 2 meilleurs tours et 4 podiums, mais en ayant subi 8 abandons sur 18 courses !

En 2005, Kimi conna?t encore un d?but de saison difficile, avant de se ressaisir au volant d'une voiture de nouveau comp?titive. Son nouveau co?quipier, le Colombien Juan Pablo Montoya semble un peu moins affect? par les probl?mes m?caniques, qui vont s'accumuler sur sa MP4-20 (casses moteurs, qui le font reculer de 10 places sur la grille, rupture de suspension due aux vibrations de son pneu avant droit, lors du dernier tour au N?rburgring, alors qu'il ?tait en t?te, ...). Il parvient malgr? tout ? r?aliser de belles performances (6 poles positions, 7 victoires, 10 records du tour, 12 podiums !) qui lui permettent de lutter jusqu'? l'avant-derni?re course avec le jeune Espagnol Fernando Alonso pour la conqu?te du titre mondial. La presse semblait avoir sacr? Kimi avant l'heure et reprocha au champion du monde son manque de panache !

La saison 2006 est une nouvelle ann?e blanche pour Kimi, dont les performances sont handicap?es par un mat?riel qui ne peut lutter ? armes ?gales avec celui des pilotes Renault et Ferrari. Le climat dans l'?curie McLaren s'est d?terior? apr?s l'annonce d?s le mois de d?cembre 2005 du recrutement du champion du monde Fernando Alonso pour la saison 2007. Devant l'impossibilit? de se battre pour la victoire, le co?quipier de Kimi, Juan Pablo Montoya jette l'?ponge en milieu de saison et annonce son d?part pour le championnat Nascar en 2007. Il est remplac? par le pilote d'essais Pedro de la Rosa, qui termine la saison. Kimi n'obtient aucune victoire et doit se contenter de quelques coups d'?clat g?ch?s par ces d?faillances techniques et le moindre niveau de performance de la McLaren MP4-21. Sollicit? par les trois ?curies de pointe pour la saison 2007, Kimi fait attendre sa d?cision et donne finalement sa pr?f?rence ? Ferrari, qui annonce le 10 septembre 2006 son recrutement pour remplacer Michael Schumacher, qui vient d'annoncer son retrait de la comp?tition.



2007 : Une succession risqu?e mais conqu?rante chez Ferrari

A peine install? dans sa nouvelle ?curie, Kimi R?ikk?nen d?bute la saison 2007 en fanfare. Lors du premier Grand Prix, en Australie, il devient le premier pilote Ferrari depuis Juan Manuel Fangio en 1956 ? r?ussir un ? hat-trick ? (Pole position, meilleur tour en course, victoire) d?s sa premi?re course en rouge. Ces d?buts tonitruants laissent bien augurer de la mani?re dont Kimi va pouvoir assumer la d?licate succession du septuple champion du monde Michael Schumacher dont il a la charge.

Mais, lors des deux courses suivantes, il est domin? par le champion du monde en titre Fernando Alonso (McLaren-Mercedes) au GP de Malaisie, puis par son co?quipier Felipe Massa au GP de Bahre?n et termine chaque fois sur la 3e marche du podium, devanc? ?galement par le surprenant d?butant Lewis Hamilton (McLaren-Mercedes). Contraint ? l'abandon d?s le d?but de la course (9e tour) en raison de probl?mes ?lectriques lors du GP d'Espagne ? remport? ? nouveau par son co?quipier, qui le domine ?galement en qualification ? Kimi, qualifi? en 16e position ? Monaco, o? la place sur la grille a une importance primordiale en raison de la quasi-impossibilit? de d?passer, parvient p?niblement ? entrer dans les points, r?coltant celui de la 8e place, en terminant ? un tour du vainqueur (Fernando Alonso) au terme d'une course anonyme au cours de laquelle il resta englu? dans le peloton.

Au terme de la campagne ? am?ricaine ?, qui voit les deux premi?res victoires de Lewis Hamilton, Kimi, qui termine 5e au Canada et 4e ? Indianapolis pour le GP des ?tats-Unis, se retrouve distanc? au championnat. Il r?agit en remportant le GP de France ainsi que celui de Grande-Bretagne d'une mani?re qui n'est pas sans rappeler la strat?gie qu'utilisait parfois Michael Schumacher. En effet, c'est gr?ce ? des arr?ts aux stands d?cal?s qu'il a remport? ces deux courses, en effectuant en fin de deuxi?me relais, une s?rie de tours tr?s rapides avant le second ravitaillement. Cette tactique lui permit par deux fois de ressortir des stands en t?te, ? Magny-Cours en devan?ant son co?quipier Felipe Massa, ? Silverstone Alonso.

Il conna?t la malchance au Nurburgring lorsqu'apr?s une avoir r?alis? la pole position, il est contraint ? l'abandon sur panne m?canique. En Hongrie, si les Ferrari sont domin?es en qualifications par les McLaren, il parvient n?anmoins ? r?duire l'?cart en course et finit dans les ?chappements d'Hamilton, reprenant ainsi 8 points ? son co?quipier Felipe Massa. En Turquie, il ne se qualifie que troisi?me sur la grille, malgr? une voiture moins charg?e en essence que l'auteur de la pole position, Massa. Cette performance mitig?e plombe sa course puisque, contraint ? des arr?ts aux stands pr?coces, il ne peut inqui?ter son co?quipier et doit se contenter de la deuxi?me place (non sans avoir r?alis? le meilleur tour en course dans l'ultime boucle).

? Monza, il joue de malchance pendant les essais o? il percute violemment les rails puis la barri?re de pneus avant la 3e chicane. Ferrari attribue ce probl?me ? une "bosse", mais Kimi s'en tire avec une blessure ? la nuque qui le handicape tout le week-end. Il signe un 5e temps en qualifications, qui cache des probl?mes de performance mais surtout une voiture lourde en essence. Auteur d'un bon d?part, puis profitant de l'abandon de Massa, il se hisse rapidement en troisi?me position, mais sur un rythme sensiblement plus lent que les McLaren. Sa strat?gie ? un seul arr?t lui permet de ressortir des stands devant Hamilton, mais il n'est pas en mesure de lui r?sister et doit se contenter de la troisi?me marche du podium.

? Spa-Francorchamps le Finlandais s'impose pour la 3e fois cons?cutive. Il a en effet remport? les deux derni?res ?ditions en 2004 et 2005, le circuit de Spa n'ayant pas ?t? pr?sent au calendrier 2006. Les deux Ferrari ont domin? les deux McLaren pendant la totalit? de la course et Kimi franchit la ligne d'arriv?e en vainqueur de son Grand Prix f?tiche. Il ne manque pas de saluer le 15e titre des constructeurs de l'?quipe Ferrari, suite ? l'exclusion de Mclaren Mercedes, par un "donut" (360 ? en d?rapage).

Apr?s un GP du Japon disput? sur un circuit du Mont-Fuji faisant son retour en championnat du monde, et sous une pluie battante, o? il termine troisi?me apr?s ?tre remont? de la derni?re place, suite ? un arr?t au stand forc? (la FIA avait ordonn? ? l'ensemble des ?quipes de parti en pneus ? maxi-pluies ? mais Ferrari n'en a eu connaissance qu'apr?s le d?part de la course et a d? faire s'arr?ter ses deux voitures sous peine de disqualification), les chances du Finlandais s'amenuisent au championnat avec 17 points de retard sur le leader du championnat, Lewis Hamilton, qui remporte cette course, tandis que R?ikk?nen termine derri?re son compatriote Heikki Kovalainen qui parvient ? d?crocher sa premi?re 2e place.

Mais sur le circuit de Shanghai, il se replace dans la course au titre en s'imposant apr?s avoir r?ussi un d?passement sur Hamilton, en difficult? avec ses pneumatiques, pour prendre la t?te de la course. Le Britannique abandonnera apr?s avoir fait une erreur en rentrant aux stands et R?ikk?nen reviendra ? sept points de Hamilton, l'autre pilote McLaren Fernando Alonso ?tant intercal? en deuxi?me positon du championnat.

Au Br?sil, sur le circuit de S?o Paulo, et alors qu'il n'est qu'outsider, Kimi R?ikk?nen profite d'un incroyable concours de circonstances pour devancer ses deux adversaires Fernando Alonso et Lewis Hamilton et devenir Champion du monde de Formule 1 pour la premi?re fois de sa carri?re. Malgr? une r?clamation portant sur la temp?rature du carburant embarqu? dans les BMW Sauber et Williams-Toyota F1 et qui pouvait aboutir sur le d?classement de leurs pilotes et permettre ? Lewis Hamilton de r?cup?rer les points qui lui ont manqu? pour remporter le championnat, la FIA a officialis? le r?sultat du Grand Prix. L'?curie McLaren d?cide de faire appel de cette d?cision[3] mais le 16 novembre, le Tribunal d'appel de la FIA confirme la d?cision des commissaires, ent?rinant le titre de Raikkonen.


2008 : D?fense de son titre

Apr?s ses essais hivernaux tr?s prometteurs, "Iceman" commence sa saison timidement en Australie, enchainant probl?mes m?caniques et erreurs de pilotage, et ne parvient qu'? glaner un seul point. Mais lors du deuxi?me GP, en Malaisie, il d?passe son co?quipier br?silien Felipe Massa apr?s son premier arr?t au stand (le Finlandais s'?tait qualifi? 2e derri?re son co?quipier). Plus personne ne l'emp?chera de remporter le 16e GP de sa carri?re en Formule 1 et de se rapprocher ? 3 points de l'Anglais Lewis Hamilton, qui avait remport? le premier GP de la saison.

Au GP de Bahre?n, Kimi parvient ? prendre la deuxi?me place de la course derri?re Felipe Massa, apr?s avoir d?pass? avec autorit? Robert Kubica au 2e tour, et profite de l'accrochage entre Lewis Hamilton et Fernando Alonso pour prendre la t?te du championnat avec 19 points, soit 3 points d'avance sur Nick Heidfeld et 5 sur le trio compos? de Lewis Hamilton, Heikki Kovalainen et Robert Kubica.

Lors du GP d'Espagne, qui marque le d?but de la saison europ?enne, il d?croche la pole position devant Fernando Alonso et Felipe Massa, avant de d?crocher tranquillement la 17e victoire de sa carri?re devant Felipe Massa et Lewis Hamilton. R?ikk?nen compte donc 9 points d'avance sur Lewis Hamilton.

Au GP de Turquie, R?ikk?nen termine ? la troisi?me place derri?re son co?quipier Massa, vainqueur de l'?preuve, et Lewis Hamilton.

Lors du GP suivant, ? Monaco, il terminera 9e apr?s avoir effectu? une course difficile : il casse son aileron avant au virage de Sainte-D?vote, ce qui l'obligera ? repasser par les stands, et, en fin de GP, ? la sortie du tunnel, il perd le contr?le de sa Ferrari pour aller percuter la Force India d'Adrian Sutil, provoquant, et le sien, et l'abandon de ce dernier. Deux semaines plus tard, au Canada, alors que la voiture de s?curit? ?tait en piste, il rentra aux stands pour ravitailler. Puis, le feu des stands ?tant rouge clignotant, il dut s'arr?ter et attendre que le feu passe au vert : c'est alors que Lewis Hamilton, qui sortait ?galement des stands, arrive trop vite, le voit trop tard et le percute ? l'arri?re, provoquant leurs abandons.

En France, il obtient la pole position le samedi devant son co?quipier Massa. Cependant, un ?chappement de sa Ferrari se casse vers la mi-course, ce qui entraine une perte de puissance de son moteur. Il finit n?anmoins la course en deuxi?me position, derri?re Massa. Ce dernier prend la t?te du championnat, cinq points devant R?ikk?nen, qui occupe la troisi?me place du classement. Depuis le Grand Prix de Grande Bretagne, Ferrari connait quelques difficult?s par rapport notamment ? Mclaren Mercedes et Lewis Hamilton qui le repoussent au 3e rang derri?re Felipe Massa et Lewis Hamilton. Mais il r?colte lors de ce Grand Prix son 6e meilleur tour en course cons?cutif.

Lors du Grand Prix suivant en Allemagne, il est brouillon tout au long de la fin de semaine et est 6e en qualifications comme en course. De nouveau 6e sur la grille, en Hongrie, il termine 3e (notamment ? cause de l'abandon de Massa au 67e tour, alors en t?te de la course) apr?s une course correcte, il r?colte son 7e meilleur tour de la saison en 11 courses. Il reprend la seconde place du championnat avec 57 points, 5 points derri?re Hamilton et 3 devant Massa.

Mais R?ikk?nen connait ensuite une s?rie noire ? partir du GP d'Europe. Sur le nouveau trac? de Valencia, alors qu'il est ? nouveau domin? par Massa, il est contraint ? l'abandon sur casse moteur tandis que son ?quipier d?croche la victoire. Au GP de Belgique, il s'empare du commandement et semble parti pour une 4e victoire cons?cutive ? Spa-Francorchamps, mais se fait pi?ger par une piste humide ? quelques tours de l'arriv?e et percute un mur apr?s s'?tre fait d?passer quelques secondes plus t?t par Hamilton. Cet abandon voit ainsi s'an?antir presque d?finitivement ses espoirs de conserver son titre.

Au GP d'Italie, il est ? nouveau pi?g? par la pluie lors des qualifications et r?alise une course anonyme qui le voit terminer 9e, malgr? un nouveau meilleur tour en course dans les derniers tours. Au GP de Singapour, il abandonne une nouvelle fois apr?s avoir percut? un mur alors qu'il essayait de doubler Timo Glock pour le gain de la 4e place.

D?sormais ?cart? de la lutte pour le championnat, R?ikk?nen reprend des couleurs ? l'occasion du GP du Japon, o? il se qualifie 2e (devant Massa), mais voit sa course ruin?e par Hamilton (auteur d'un freinage tr?s discutable) d?s le premier virage, et doit se contenter d'une 3e place finale.

Au GP de Chine, Kimi domine ? nouveau Massa, mais ne peut rien faire contre la domination d'Hamilton et se voit contraint de c?der sa 2e place ? son ?quipier, ce dernier ayant encore une chance d'etre titr?. Il termine ? nouveau 3e.

Au Br?sil, il d?croche une nouvelle 3e place apr?s un duel avec Alonso lors des derniers tours, et termine ? ?galit? de points au championnat avec Robert Kubica (75 points). Mais le finlandais comptant une victoire de plus, il est finalement class? 3e du championnat du monde 2008.

Malgr? cette saison en demi-teinte, R?ikk?nen a vu prolonger son contrat chez Ferrari ? l'occasion du GP d'Italie, o? il sera ? nouveau associ? ? Felipe Massa pour les saisons 2009 et 2010.


2009 : Derni?re saison en demi-teinte chez Ferrari 

Lors de la premi?re course de la saison au GP d'Australie, R?ikk?nen se qualifie en 9e position. Peu apr?s son second arr?t au stand, il part en toupie, manque de taper le muret et doit ? repasser par les stands avant d'abandonner. La Ferrari se r?v?le rapidement moins comp?titive que celle de l'ann?e pr?c?dente : lors des trois premi?res courses de la saison, aucun des pilotes Ferrari ne marque le moindre point. Il faut attendre Bahrein pour que R?ikk?nen inscrive les premiers points de la Scuderia en terminant sixi?me. A Monaco, il d?croche le podium derri?re les deux pilotes Brawn GP.

La Turquie, l'Angleterre et l'Allemagne sont trois courses d?cevantes pour le Finlandais qui n'inscrit qu'un point. Il abandonne ensuite au N?rburgring. En Hongrie, les pilotes Ferrari effectuent de bons temps en essais priv?s mais, pendant la s?ance Q2 des qualifications, son co?quipier Felipe Massa est victime d'un terrible accident (un ressort de suspension s'est d?tach? de la monoplace de Rubens Barrichello) le frappant au visage alors qu'il roulait ? environ 240 km/h. R?ikk?nen se classe finalement septi?me sur la grille de d?part. Le lendemain, il termine l'?preuve ? la seconde place.

Lors du Grand Prix d'Europe, R?ikk?nen, sixi?me sur la grille, profite de l'avantage de son SREC pour prendre la quatri?me place au premier virage. Gr?ce ? une bonne strat?gie et un bon rythme de course, il termine sur la troisi?me marche du podium. La semaine suivante, en Belgique, il se qualifie ? nouveau en sixi?me position et gagne quatre places au d?part. Apr?s l'intervention de la voiture de s?curit?, il ravit la premi?re place ? Giancarlo Fisichella pour signer sa premi?re victoire de la saison, sa quatri?me ? Spa.

A Monza, R?ikk?nen monte sur la troisi?me marche du podium apr?s l'accident de Lewis Hamilton, alors troisi?me, dans le dernier tour. A Singapour, il ne se classe que dixi?me mais d?s la course suivante au Japon, et alors qu'entre temps, le 30 septembre 2009, Ferrari officialise l'arriv?e de Fernando Alonso pour le remplacer ? partir de 2010, il r?int?gre les points en se classant quatri?me, ce qui lui permet de pointer ? la cinqui?me place du championnat, juste devant Hamilton. Au Grand Prix du Br?sil il se qualifie ? la cinqui?me place sous un d?luge de pluie. Le lendemain, il r?alise un tr?s bon d?part gr?ce ? son KERS et pointe ? la troisi?me place apr?s le deuxi?me virage. Mais en tentant un d?passement le long de la ligne droite sur Mark Webber il touche la roue arri?re de ce dernier et perd la moiti? de son aileron avant, ce qui l'oblige ? passer par les stands. Il ressort en quatorzi?me position. Finalement, il terminera la course en sixi?me position au gr? des abandons, mais perd sa cinqui?me place au g?n?ral en faveur de Lewis Hamilton. Lors de la derni?re manche, le Grand Prix inaugural d'Abu Dhabi, il n'est pas en mesure de marquer des points et finit douzi?me. N?anmoins il conserve sa 6e place au championnant pilotes 2009.

Peu avant la fin de la saison 2009, Ferrari annonce que R?ikk?nen ne fera plus partie de l'?quipe en 2010 alors que son contrat courrait jusqu'? fin 2010. Son manager Steve Robertson annonce le 18 novembre 2009 que R?ikk?nen, qui vient de se faire souffler le baquet qu'il convoitait chez McLaren par Jenson Button, ne participera pas ? la saison 2010 de Formule 1. Il annonce ?galement que son client envisage de disputer quelques manches en rallyes WRC et que des contacts sont pris avec Citro?n. Le pilote finlandais souhaite n?anmoins reprendre la comp?tition en Formule 1 en 2011.

Kimi R?ikk?nen d?cide finalement de se tourner vers le rallye et fera partie du Citro?n Junior Team engag? en championnat du monde des rallyes au c?t? de Kaj Lindstr?m.



Source Wikipedia
Lien Wikipedia